Cette semaine fut marquée par un week-end très sportif avec le 1er match de roller-hockey pour Charles et le 1er match de rugby pour Grégoire.

Charles vient de récupérer ses nouveaux rollers, il avait hâte de les essayer et ça tombait bien puisque ce samedi il a pu les étrenner directement en match, contre Saint-denis. Il appréhendait le loulou, il avait peur de ne pas être à l’hauteur. Moi ce qui me faisait plus peur c'était la chaleur…

Le match a duré 1h30 avec des changements plus ou moins toutes les 2 min. Il a eu très chaud, mais il a surkiffé, il s’est donné à fond, ses nouveaux rollers glissés comme des patins à glace, il a retrouvé des sensations connues, il a été félicité par l’équipe et par son coach qui a félicité l’équipe pour ce beau match avec une mention spéciale pour Charles qui a fait un magnifique jeu…. Je vous raconte pas la fierté de Charles, … et de nous aussi ! L’ambiance dans les gradins étaient très bonne et pour une fois on a pas eu froid pendant le match !

IMG_1267

IMG_1261

Le prochain match est le mois prochain, on a tous hâte.

Le match de Grégoire était dimanche matin, ils nous ont fait venir à 9h pour débuter le tournoi à 9h30 … Tu parles… à 10h30 le tournoi n’était toujours pas lancé par contre le soleil et la chaleur eux étaient déjà très très en action. Après s’être badigeonnés de crème 10 fois, avoir bu toute notre réserve d’eau, les   match ont commencé. Grand changement par rapport à Bordeaux, où l’équipe était constituée de 5 membres, ici ils sont 25 ! du coup ça tourne beaucoup plus, Grégoire en est frustré mais moi je suis rassurée de savoir qu’il peut se reposer un peu. Grégoire qui était habitué à mener le jeu, se retrouve mené par d’autre et il a dû mal, à mon avis ca va pas durer … Après 2h30 de jeu, 4 match pour chaque équipe, sous un soleil de plomb, le sifflet final nous a libéré, ici à la fin de chaque tournoi, les clubs offrent à tous les joueurs un sandwich et une boisson, pour reprendre des forces. 

IMG_1249

IMG_0326

IMG_7856

 

Etant boqués pour les activités sportives des loulous, il n’y a pas eu de tourisme ce week-end, sauf si on compte notre excursion dans les hauteurs de la Saline. Grégoire était invité à un anniversaire. Sur mappy c’était à 8 min de marche, on a donc décidé d’y aller à pieds. 1ère déconvenue ça monte énormément, 2ème les adresses sur mappy ne sont pas bien référencées (et c’est pourtant pas la 1ère fois que je me fais avoir !), bref après avoir galéré 15min, on a fini par trouver la maison, qui finalement n’est, à vol d’oiseau, vraiment pas loin de notre maison, les parents du copain, nous ont indiqué un raccourci pour rejoindre la maison plus vite. On s’est perdu, truc de fou, on a mis 40 min pour rejoindre la maison, à 14h, en plein soleil, en montée …

ee

Bref, plus jamais ! Résolution du week-end : la voiture tu prendras, quand pour la 1ère fois, tu te rendras là où tu connais pas !!!!!

Les bizarreries d’ici : 

A la réunion de rentrée de classe de Soline, le gouter a été abordé. En moi même, je me disais quoi ? Ils finissent à 15h30 et ils font un gouter l’après-midi mais en fait entre la sieste et le gouter ils ne doivent vraiment pas faire grand chose les après-midi, c’est cool ici !!

Du coup, ne voulant pas paraître idiote j’ai gardé ma réflexion pour moi et le lendemain je suis allée m’informer auprès de la maitresse. J’ai donc appris que le gouter ici était le matin, car les enfants se levant plus tôt avaient faim vers 10h, et dans l’école de Soline au lieu que chacun gère son gouter tous les jours, qu’il y ait des histoires de préférence, d’échange … La maitresse propose de faire un gouter collectif. Sachant qu’ils sont 25, certes ça fait un gros gouter à prévoir quand c’est ton tour mais au moins après tu es tranquille pour le mois. Et notre tour c’était cette semaine, j’en ai donc profité pour faire un atelier pâtisserie avec Soline et Grégoire et ils ont choisi de faire des sablés. C’est rigolo parce que moi les sablés je les associe au froid, à Noel, à un feu de cheminée, à l’automne, … pas du tout ce qu’on vit ici, quoi ! on a donc fait des sablés, des sablés, des sablés de toutes les formes pour toute la classe. Mais quand on a étalé la pâte avec le rouleau à pâtisserie, oh my god, des micro fourmis partout, partout, partout, incrustées dans la pâte… je pouvais pas, non, je pouvais pas, ramener des gateaux à l'école avec des fourmis cuites dedans... Je ne pouvais pas ... J’ai donc dû opérer la pâte à sablé à la pince à épiler ! Sérieux, vous croyez que j’avais que ça à faire un lundi soir, entre les devoirs et l’entrainement de hockey à perpète les oies !!! Les fourmis ici sont partout mais genre partout même dans ton lit, même dans tes sous-vêtements et ceux des enfants… 

ff

 

A très vite, bonne fin de semaine 

Capture d’écran 2019-10-09 à 13