Il y a quelque temps j’ai fait connaissance d’une maman à l’école, elle est spécialisée dans l’accompagnement de jeunes enfants et m’a conseillé ce livre :

guide

D’abord, j’aime le titre, qui promet de donner des conseils concrets pour les parents « légèrement » désœuvrés.

Quand j’ai regardé le sommaire, j’ai cru que ce livre avait été écrit pour moi !! Sur les 9 thèmes abordés, je me sentie concernée par 7 !! Tout va bien… chez moi, merci !

Alors puisqu’on en parle, je crois qu’on pourrait améliorer deux ou trois petites choses … le sommeil, l’alimentation, la propreté, les jalousies dans la fratrie, la frustration, légèrement le refus d’autorité et la précocité intellectuelle ! Ben dit comme ça, on dirait que tout va bien chez la famille Canard ! C’est cool, ça veut dire que j’ai encore plein de challenges à relever pour atteindre la « parfaititude » !!

450991603

 Je me suis moins sentie concernée par la socialisation, ils ont des copains, ça c’est sûr, on connaît toute l’école ! Et même les copains se font dans le parc, aux activités sportives, dans la rue, chez les voisins, en vacances, ils ont des copains partout à Bordeaux, à Lyon, …. Ils connaissent plein d’enfants, il y a toujours des copains à la maison. Non, là dessus il n’y a aucun problème.

Le langage non plus ne pose pas de problème particulier.

Heureusement il y a des petites choses qui roulent quand même !  

Donc je décide de m’attaquer à un problème récurrent mais pas non plus trop compliqué, et qui se trouve être le premier de la liste c’est le Sommeil. Le sommeil chez nous a quand même souvent été un problème, quand ils ne se réveillaient pas 3 fois dans la nuit… chacun… ils se réveillaient à 5h du mat’ pour aller jouer ! On en a bavé coté dodo, nous. Notre slogan préféré a longtemps été :

nuit

Bon, là, c’est vrai qu’en grandissant la problématique se règle petit à petit sauf un : « Votre enfant a du mal à se coucher et une fois dans son lit vous rappelle sans arrêt », ça c’est ma Soline !

Cela fait des mois, même des années, en fait depuis qu’elle n’a plus son lit à barreaux qu’elle se lève le soir, qu’elle veut un câlin, un verre d’eau, un bout de pain, un autre doudou, faire pipi, qu’elle veut rester avec moi, à coté de moi pour s’endormir… j’ai beau la recoucher, elle redescend, je la recouche, elle revient, … et ce petit jeu peut durer des heures… Ca me rend « légèrement » dingue parce qu’il y a  a des soirs où j’ai besoin de travailler, de me retrouver toute seule, et parce que tout simplement il faut qu’elle se repose.

Je lis donc très attentivement le paragraphe, les conseils, les explications et les mots clefs. L’auteure explique que cela vient probablement d’un sentiment d’abandon, elle conseille de retracer les évènements qui auraient pu être perçu comme un abandon par l’enfant ; et moi ca fait tilt direct dans ma tête parce que je l’ai moi-même très mal vécu.

tilt

C’est quand nous sommes partis 2 semaines en Thaïlande avec les 3 garçons, Soline est restée en France et en sécurité chez ses grands-parents.

Alors, avant hier soir, au moment du coucher, je lui ai donc parlé de ces vacances qu’elle avait passé chez sa mamie et son papi et là, elle s’est mise à pleurer à gros sanglots, ça venait de loin, et elle me dit entre deux sanglots : « je voulais pas que tu me laisses, maman !»

J’ai tellement halluciné, elle avait 6 mois, comment cela a pu la marquer à ce point ?

On a fait un gros câlin et j’ai suivi les conseils du livre, je lui ai expliqué que même si j’étais pas toujours à coté d’elle, je continuais à l’aimer, qu’elle pouvait s’endormir tranquillement que je continuerai de l’aimer pendant la nuit et qu’on se retrouverait le lendemain matin… Bon, je suis restée une dizaine de minutes à rabâcher la même chose pour qu’elle comprenne bien ! Et je suis sortie de la chambre. Et ben, TRUC de FOU … Elle ne s’est pas relevée… Non, mais sérieux j’y croyais pas … Alors je me suis dit que c’était certainement parce qu’elle était fatiguée, un coup de bol er de hasard complet mais objectivement même fatiguée d’habitude elle redescend toujours, pas un soir où elle n’est pas redescendue au moins deux fois, et là, non !

magie2

Hier soir, je me suis préparée à ce que ca ne fonctionne pas aussi bien, je lui ai rappelé que je continuerai de l’aimer pendant la nuit et MAGIE… ca a encore fonctionné !  

enorme

Merci C., grâce à toi j’ai eu le droit à deux belles soirées et j’ai économisé 2 ou 3 séances chez le psy …